🇫🇷 JO Paris 2024 : le slogan et L’Académie française

Pour ceux qui ne sont pas au courant … Le slogan en anglais «Made for sharing» a choisi pour accompagner la candidature de Paris aux JO de 2024.

image

Eh bien, la polémique, ça n’arrête pas…

Voyons ce que L’Académie française a à dire sur le sujet.


Nous avons publié récemment la lettre d’un Québécois ayant séjourné à Paris et se plaignant du nombre d’anglicismes qui se lisaient sur les devantures des boutiques. Nous recevons beaucoup de lettres de ce type dans lesquelles nos correspondants, français ou étrangers, déplorent cette mauvaise pratique. Que dire alors du made for sharing destiné à promouvoir la candidature de Paris pour l’organisation des Jeux olympiques de 2024 ? A-t-on à ce point honte de notre langue que l’on n’ose l’employer ? Pense-t-on entraîner l’adhésion de tout un peuple à ce projet en refusant de s’exprimer dans sa langue ? N’y a-t-il nul autre moyen, pour se distinguer de son principal concurrent, que de lui emprunter sa langue ? Est-il logique de se dire fait pour partager si l’on ne veut pas communiquer dans sa propre langue ? N’est-ce pas traiter par le mépris tous les francophones étrangers qui aiment cette langue ? N’est-ce pas oublier que l’article 24 de la Charte olympique précise que les langues officielles du Comité international olympique sont le français et l’anglais ? N’est-ce pas oublier que les jeux modernes furent restaurés par un Français ? Pierre de Coubertin, reviens…

Source: L’Académie française 

Voyez aussi le communiqué de l’Académie française du 16 février 2017 à ce sujet, que vous trouverez ci-dessous


Communiqué de l’Académie française

sur le slogan retenu par le comité de candidature de la ville de Paris

aux Jeux olympiques adopté à l’unanimité de ses membres

dans sa séance du jeudi 16 février 2017

Le comité de candidature de la ville de Paris pour les Jeux olympiques de 2024 a retenu comme slogan « Made for sharing ». Il a été dévoilé le vendredi 3 février lors d’une projection géante sur la tour Eiffel.

Ce slogan a déjà été utilisé lors de campagnes publicitaires pour les bonbons de la marque Quality Street, les biscuits « Cadbury Snaps » et les pizzas à découper de la chaîne Burger King.

Or les Jeux olympiques modernes ont été fondés en 1894 par le baron Pierre de Coubertin.

L’article 23 de la Charte olympique dispose que « les langues officielles du Comité international olympique sont le français et l’anglais » – dans cet ordre.

Même si le comité de candidature a prévu une version seconde de ce slogan, en français – « Venez partager » –, l’Académie française exprime à l’unanimité sa réprobation devant la décision du comité d’accorder la priorité à la langue anglaise pour porter la candidature olympique de la ville de Paris.

Source: L’Académie française 


Décidément, nous vivons une époque formidable !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s