🇫🇷 [Lien] Contre le Québec bilingue

L’actualité est parfois si mouvementée que des informations cruciales la traversent sans vraiment qu’on les aperçoive. C’est arrivé récemment à propos de la langue de travail au Québec.

Dans Le Devoir, on apprenait le 19 mars que le français régresse. Dans le secteur privé, le pourcentage de travailleurs œuvrant principalement en français est passé de 70,8 % en 1989 à 59,7 % en 2010.

À Montréal même, les chiffres sont absolument catastrophiques: nous sommes passés de 45 % à 32,1 %.

Auteur(s): Mathieu Bock-Coté
Source: journaldequebec.com

[Lire la suite de l’article sur journaldequebec.com]

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s